was successfully added to your cart.

Point de départ

By 1 décembre, 2017Non classifié(e)

Je suis passionné par les arts plastiques et la musique depuis plus de trente ans.  Ce qui me fascine c’est le processus créatif qui conduit jusqu’à la naissance de l’œuvre. Cette fascination m’a permis de rencontrer les artistes que j’aime et commencer à tisser avec chacun d’eux des liens durables pour comprendre leur travail. Très vite j’ai cherché à m’impliquer concrètement à leur côté pour les faire connaître. Ainsi j’ai pu réaliser des projets avec eux en parallèle de mon activité professionnelle.

Sur le terrain musical j’ai lancé et géré la programmation musicale d’un festival parisien (Rififi aux Batignolles, Paris 17), produit des musiciens français de rock (Philippe Pascal & the Blue Train Choir), soutenu un ensemble international de musique contemporaine (Ensemble Court-Circuit).

J’ai commencé à collectionner le travail d’artistes que j’ai découverts en arpentant les galeries de mon quartier et les journées portes ouvertes d’ateliers, en regardant les tableaux accrochés chez des amis. Ce sont à la fois des coups de cœur, la curiosité et l’initiation par des passionnés qui m’ont guidé dans mes choix. Je me suis rendu compte de l’importance de suivre l’artiste dans la durée parce que son travail est en évolution permanente, et c’est ce chemin qui est passionnant à suivre. Le coup de foudre pour une œuvre c’est bien mais rester fidèle tout en étant dans l’échange avec l’artiste c’est encore plus gratifiant.

Pour partager ma passion et mon souhait de faire connaître des artistes contemporains encore peu connus, j’ai organisé, avec d’autres amateurs d’art, les expositions « les Rencontres d’Audace » à la Chapelle Saint Louis de la Salpêtrière à Paris et publié la revue « d’Art d’Art » autour de plasticiens, compositeurs de jazz et de musique contemporaine, écrivains et poètes.

Mon point de départ ce sont des artistes que je suis depuis des années et que j’ai voulu réunir comme une famille venue de France que j’emmène vivre à l’étranger loin de ses points de repères culturels, et que j’élargis en rencontrant d’autres artistes qui travaillent à Barcelone et dans la région.